Capture d’écran 2015-12-08 à 10.17.18

Portrait robot d’un musulman modéré

Selon le quotidien Le Figaro, le père de Syed Farook, le tueur de San Bernardino, a raconté dimanche dernier, dans une interview au quotidien italien La Stampa que son fils « était d’accord avec l’idéologie d’Al Baghdadi pour créer  l’Etat Islamique » et « qu’il était obsédé par Israël ». « Je lui disais toujours, sois tranquille, patience, d’ici deux ans Israël n’existera plus. La géopolitique change. La Russie, la Chine, l’Amérique aussi, personne ne veut plus des juifs là-bas. Ils les ramèneront en Ukraine. A quoi sert de combattre ? Nous l’avons déjà fait et nous avons perdu (…) Mais lui ne voulait rien savoir. Il était obsédé par l’idée de combattre Israël ». Comment cet homme, qui n’est visiblement que bonté et amour de son prochain, comme, dixit notre génial commandant en chef, 99 % des musulmans, a-t-il pu engendrer un monstre pareil ? On se le demande vraiment…

Ce qui est merveilleux est que l’article du Figaro présente réellement cet homme comme un papa gâteau modéré, effondré par la radicalisation de son gentil petit Syed. C’est vrai qu’il n’a pas proposé de rouvrir les camps de concentration, mais juste de ramener les juifs en Ukraine…Relisez attentivement ce que cet homme a dit, chers lecteurs, c’est un discours de fanatique haineux, de radical bien nourri qui espère que le Djihad se fera tout seul. La haine qu’il porte en lui, il n’a pas eu les couilles de la traduire en actes mais il l’a transmise à son fils depuis son enfance, jour après jour, et il est juste effaré de voir à quel point il a été efficace.

Le policier américain, également cité dans l’article du Figaro, qui déclare sur CNN « cela ressemble de plus en plus à de l’auto-radicalisation » est donc un gros naïf, comme beaucoup de ses compatriotes. Il n’y a pas plus en islamisme qu’ailleurs de génération spontanée. La violence qui a été cultivée pendant des décennies par des parents musulmans modérés et aimant leur prochain est en train d’exploser, ils ont sciemment fait la promotion du Djihad auprès de leurs enfants et ces derniers les ont pris au mot. ip address websites Ils adorent ce con de Dieudonné et ses blagues à deux balles, leurs enfants vont adorer Al Baghdadi et son califat d’opérette. Les emmerdements ne font que commencer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *