peut-etre-klapisch

De la modération en terre d’islam (fin)

Pourquoi les habitants des pays musulmans modérés nous haïssent-ils plus férocement encore que tous les autres occidentaux, à l’exception bien sûr des israéliens et des américains ? Pourquoi Daesh a-t-il concentré ses efforts de déstabilisation sur notre beau et vieux pays ?

Parce que les blessures de la guerre d’Algérie ne sont toujours pas cicatrisées. Elles sont notamment encore à vif chez les descendants des harkis, qui ne sont pas prêts d’oublier que la France a laissé sans lever le petit doigt le FLN massacrer des centaines de milliers d’entre eux entre juillet et septembre 1962 et qu’elle a parqué pendant de longues années dans ce qu’il faut bien appeler des camps de concentrations ceux qui avaient pu échapper au massacre.

Parce que la France cultive une forme d’intégrisme aussi radical que le wahhabisme, l’ultra-laïcisme, qui est rigoureusement incompatible avec l’islam. L’expression la plus courante de cet intégrisme est le blasphème, qui est un crime passible de la peine de mort dans la plupart des pays musulmans. Nous considérons le droit au blasphème comme une liberté première et sommes très isolés sur ce point, même au sein du monde occidental. Aux Etats-Unis, on fait encore la prière à l’école le matin, au Royaume-Uni la Reine est la chef de l’église anglicane, les allemands paient encore massivement le denier du culte aux églises auxquelles ils appartiennent ; il n’y a qu’en France qu’on a tué Dieu et qu’on n’a même pas daigné lui offrir une sépulture décente.

Parce qu’ultra-laïcisme rime, comme wahhabisme, avec intolérance. Nous nous arrogeons le droit de définir le code vestimentaire des gens sans tenir compte de leurs croyances et de leurs modes vie. Passe encore qu’on mettre hors-la-loi la burqa, qui a effectivement un côté un peu moyenâgeux, mais en quoi le port du hijab peut-il gêner quiconque ? Il est toléré aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, en fait partout sauf en France, comment pouvons-nous justifier cela, nous la patrie de la démocratie et des droits de l’homme ?

Parce que nous sommes des hypocrites qui appliquent des poids et des mesures différents  à des sujets identiques. Nous avons accepté de mettre des limites à notre ultra-laïcité en ce qui concerne le blasphème à caractère antisémite avec la loi Gayssot mais n’avons pas étendu cette législation honorable aux autres religions. On ne peut plus se moquer n’importe comment d’un rabbin, ce qui est bien, on peut toujours encore caricaturer le pape en sodomite entouré de petits garçons ou Mahomet en chien galeux, ce qui est indigne.

Enfin, parce que nous adorons donner des leçons et nous mêler de ce qui ne nous regarde pas. Nous avons sans la moindre justification détruit le régime du colonel Kadhafi et laissé la Libye sombrer dans le chaos. Nous avons voulu faire de même en Syrie, là aussi sans le plus petit début de justification morale. Qui sème le vent récolte la tempête. Aux abris, elle arrive sur nous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *